Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer

[CONSOLAB] [ALLIANCE] | #Casino s'#allie au #britannique #Ocado dans le #commerce en #ligne | @CHALLENGES

DE CHALLENGES | http://bit.ly/2AUtpGL

#Casino s'#allie au #britannique #Ocado dans le #commerce en #ligne

Le distributeur français Casino (magasins Casino, Leaderprice, Monoprix, Spar) a annoncé mardi avoir conclu un partenariat avec l'épicier en ligne britannique Ocado pour développer une plateforme de commerce alimentaire en ligne, et un entrepôt en région parisienne.

"Cette plateforme technologique innovante et performante comprend la construction d'un entrepôt automatisé de dernière génération (...)", "un site internet avec des fonctionnalités parmi les meilleures du marché", et "la gestion en temps réel des données clients", selon un communiqué publié par les deux partenaires. "Les enseignes du groupe Casino pourront profiter de cette plateforme innovante de e-commerce alimentaire, en premier lieu, Monoprix.fr", soulignent-ils. "Cet accord représente une avancée majeure en terme de qualité: 50.000 références de produits alimentaires seront proposées dans un premier temps aux clients franciliens qui pourront bénéficier d'une livraison à domicile efficace et rapide", a indiqué Jean-Charles Naouri, PDG de Casino, cité dans le communiqué.

Casino, allie, britanique, Ocado, commerce en ligne

L'entrepôt, dans lequel Ocado investira dans des équipements de stockage et des robots, sera mis en service "d'ici deux ans" pour "livrer Paris, l'Ile-de-France, la Normandie et les Hauts de France". A terme, Casino et Ocado "envisagent de développer d'autres plateformes à proximité d'autres grands centres urbains". En contrepartie des investissements et de la mise à disposition de la technologie d'Ocado, le groupe Casino versera des commissions à l'entreprise britannique à la signature du contrat.

Il y a une semaine, Auchan a annoncé s'allier au géant chinois du commerce électronique Alibaba pour développer le commerce physique et numérique en Chine.

Écrire un commentaire

Optionnel