Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer

[#CONSOLAB] [DISTRIBUTEUR] | #Monoprix fait #pousser l’#agriculture #urbaine dans ses #magasins | @LSA

DE JULIE DELVALLEE | LSA | http://bit.ly/2Hn8Hjk

#Monoprix fait #pousser l’#agriculture #urbaine dans ses #magasins

L’enseigne Monoprix s’associe à deux start-up spécialisées dans l’agriculture urbaine et leur offrira des lieux de production en magasins.

Les magasins Monoprix vont voir pousser des champignons ! L’enseigne urbaine du groupe Casino s’associe à deux start-up, La boite à Champignons et Agricool. Ces deux jeunes pousses bénéficieront de lieux de production et de commercialisation dans certains points de vente Monoprix.

Champignons et fraises en circuit court

La première structure cultive, comme son nom l’indique, des champignons mais aussi des légumes comme des endives et des micro-pousses à partir de biodéchets récupérés en ville. En exclusivité pour Monoprix, La Boîte à Champignons a développé des « Bars à Pleurotes » installés directement dans 10 magasins Monoprix et une champignonnière dans la cave du magasin Monoprix Saint-Augustin depuis octobre 2017, ce qui se traduit de cette façon en magasin:

Monoprix, pousser, agriculture, urbaine, magasins

Agricool cultive, elle, des fraises avec une consommation limitée d’eau dans des containers de 33 mètres carrés. Depuis février dernier, des fraises Agricool d’Asnières sont proposées à la vente dans le magasin Monoprix d’Asnières Gare et prochainement dans le magasin situé à Beaugrenelle. « Chez Monoprix, le développement durable se veut gai, inventif, ludique et optimiste. Il n’est pas vécu comme une contrainte, mais comme une opportunité d’agir autrement et de façon plus respectueuse de l’environnement et des hommes. C’est donc tout naturellement que l’enseigne s’est intéressée aux initiatives d’agriculture urbaine et souhaite les encourager. Pour proposer à ses clients une offre locale, innovante et responsable », a déclaré Karine Viel, responsable du développement durable chez Monoprix.

Plusieurs projets fleurissent chez les retailers

Le distributeur n’est pas le premier à se lancer dans des projets en matière d’agriculture urbaine. Carrefour a ainsi mis en culture des produits sur le toit du magasin de Massy -Palaiseau (92). De même, Les Galeries Lafayette, le BHV mais aussi Ikea ont posé leurs pions dans le domaine, né médiatiquement en 2014 sur le toit d’un Whole Foods Market de Brooklyn.

Écrire un commentaire

Optionnel