Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Imprimer

[#CONSOLAB] [FOOD] | #IKEA dévoile la #fast #food du #futur | @LADN

DE MARGAUX DUSSERT | L'ADN | http://bit.ly/2HnHrkv

#IKEA dévoile la #fast #food du #futur

Avec ses hotdogs à la spiruline et autres hamburgers aux vers de farine, le Lab Space10 d’IKEA formule une réponse concrète à la crise alimentaire. Voici ce que propose son menu pour les années à venir.

Deux ans après avoir dévoilé ses traditionnelles meatballs à la viande artificielle et aux insectes, les équipes de Space10, laboratoire d’innovations durables et écologiques d’IKEA, lancent 5 nouveaux plats revisités à la sauce du futur. Ici, pas de bacon dégoulinant ou de triple cheese burger, mais des plantes cultivées localement accompagnées de substituts alimentaires durables comme des algues et des insectes.

Présenté en Islande lors d’une conférence au DesignMarch, le menu comprend un hotdog aux mini-carottes séchées, au ketchup de betterave, à la crème à la moutarde et au curcuma, aux oignons rôtis, à la salade de concombre parsemée d’herbes fraîches. Le pain, lui, est remplacé par un bun en spiruline, une micro-algue dont la teneur en protéines est plus élevée qu’un hotdog standard, à en croire le lab. Plus loin, on tombe sur le « bug burger ». Composé de 100g de betteraves, 50g de panais, 50g de pommes de terre et 50g de vers de farine passés à la moulinette, les 4 ingrédients font office de steak. On retrouve également des meatballs végétariennes ou aux insectes, diverses salades de jeunes pousses cultivées en hydroponie ainsi qu’une sélection de glaces à la coriandre, au fenouil, au basilique et à la menthe.

IKEA, fast, food, futur

À ce stade, nous sommes manifestement bien loin des tollés sanitaires essuyés par la marque il y a quelques années. En 2013, elle avait dû retirer de la vente ses boulettes de viande dans une quinzaine de pays européens parce qu’elles contenaient du cheval. Quelques semaines plus tard, on retrouvait des traces de matière fécale dans ses tartes aux chocolat.

Initié en réponse aux recherches de l’ONU concernant la demande alimentaire mondiale (il y aura 10 milliards de personnes à nourrir en 2050 et une demande en produits agricoles en hausse de 50% selon l’organisation), le projet entend aussi attirer l’attention sur l’impact environnemental de la production de viande.

IKEA, fast, food, futur

Lancé fin 2015, Space10 s’est déjà attaqué par le passé à l’enjeu d’une alimentation durable en développant des expériences autour de micro-algues, en testant les possibilités de fermes urbaines et de mini-potagersou encore avec la création d’une installation hydroponique censée inciter les salariés à cultiver des plantes au bureau.

Pour l’heure, il ne faut pas s’attendre à voir débarquer ces 5 plats en magasin, prévient la marque.

Commentaires

  • Je lis: micro-algues,fermes urbaines , mini-potagers, une installation hydroponique ....mais pas un mot sur le bio.
    Et si les salariés cultivaient et mangeaient les plantes du bureau en se salissant les mains et sans passer par IKEA. C'est ce qu'ont toujours fait nos parents et tous nos ancêtres

Écrire un commentaire

Optionnel