Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

concurrencer

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [SERVICE] | #Walmart tente de #concurrencer #Amazon #Prime avec un #service de #commande par #SMS | @FASHIONNETWORK

    DE FASHION NETWORK | 

    #Walmart tente de #concurrencer #Amazon #Prime avec un #service de #commande par #SMS 

    Aux Etats-Unis, Walmart Inc lance un service de livraison le jour même qui permet aux clients de commander par SMS. Une nouvelle étape dans sa stratégie de développement du e-commerce pour concurrencer son rival Amazon.

    Appelé Jetblack, ce service permet aux clients de commander des articles sur Walmart.com mais aussi sur les sites des concurrents. Il fait partie de l’incubateur de start-ups interne de Walmart, Store No. 8. Jetblack est déjà disponible dans certaines zones de New York et devrait être étendu au reste des États-Unis petit à petit.

    « Nous essayons d’imaginer des technologies révolutionnaires qui changent la façon d’acheter », résume Jenny Fleiss, co-fondatrice et présidente-directrice de Jetblack. Elle est aussi co-fondatrice du site de location d’articles de mode Rent The Runway. Selon Jenny Fleiss, le retail du futur sera grandement conditionné par sa capacité à proposer une expérience de shopping personnalisée à travers le SMS et le chat en ligne.

    Le géant de la distribution américain injecte des milliards de dollars dans le développement de son activité de e-commerce et a récemment annoncé des partenariats avec des sociétés de logistiques pour livrer les produits commandés en ligne. Deux de ces partenariats, que Walmart avait conclu avec les services de VTC Uber et Lyft, se sont cependant terminés, soulignait Reuters le mois dernier.

    Jetblack, disponible via un abonnement mensuel de 50 dollars (43 euros environ), proposera la livraison le jour même et le jour suivant sans frais supplémentaires. Le défi de ce service consiste à réussir à concurrencer les autres services d’abonnement comme Amazon Prime et Prime Now, déjà bien installés et populaires auprès des citadins.

    Jenny Fleiss rapporte que les clients qui ont pris part au test pilote achètent en général une dizaine d’articles par semaine avec Jetblack. Le service se différencie en proposant des produits du quotidien via Walmart et Jet.com, tout en permettant aux clients de commander des articles de concurrents comme le géant de la cosmétique Sephora ou certaines marques locales.

    Jetblack enverra aussi une notification par SMS aux acheteurs s’ils sont sur le point de tomber en panne d’un produit qu’ils ont déjà commandé. Le service utilise une intelligence artificielle pour proposer des sélections de produits, révèle Jenny Fleiss.