Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

marketing - Page 3

  • Imprimer

    [S1 EP4 - J'y croââ !] - Ne plus être un client captif et, partant, un consommateur passif ! [#kawa #marketingdelagrenouille @Turcatosaure @ygourven]

    Vous classez les nouveaux consommateurs en cinq catégories : le récessionniste, le négociateur, le vigile, le touche-à-tout, le minimaliste. Quel est leur point commun face aux marques ?

    marketing,conso,kawa,conso-battant,grenouillePh. Jourdan : Ne plus être un client captif et, partant, un consommateur passif ! C’est ça leur point commun. Les stratégies d’achat mises en œuvre sont différentes, mais le message que tous adressent aux marques est le même : les rentes de situation, qui ne reposent pas sur un bénéfice avéré mis en œuvre dans un climat de confiance réciproque, sont révolues. Le conso-battant, quel que soit son profil, accepte de moins en moins les rentes de situation qui visent à le transformer en pigeon ! Il est vrai qu’il dispose d’une palette d’outils pour défier les marques, dénoncer les fausses innovations prétexte à de vraies hausses de prix, remettre également la distribution à sa place lorsqu’elle prétend vouloir défendre son pouvoir d’achat. Le conso-battant a une perception du juste prix, qui ne coïncide plus nécessairement avec celui des marques et des distributeurs.

    [RETROUVER L'INTERVIEW COMPLET EN LIGNE]

    [VOIR L'OUVRAGE]

    [PRENDRE CONNAISSANCE DES MEILLEURES PAGES]

    [QUI SOMMES-NOUS ?]

    Promise Consulting Inc intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs. La société est certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR. Elle a rejoint en 2015 le réseau des sociétés d'études et de conseil international ICG (Internal Consulting Group).

  • Imprimer

    [S1 EP3 - J'y croââ !] - Clairvoyant le consommateur ? Un leurre... #kawa #marketingdelagrenouille @Turcatosaure @ygourven

    "Etre un influenceur sur les réseaux sociaux est une arme pour se protéger."

    conso,conso-battant,marketing,consommateur,grenouille,kawa

    Vous affirmez que le consommateur est devenu un « conso-battant », grâce à ses nouvelles capacités à s’informer. Pourtant, sur le Net, on a rarement vu une telle concentration, notamment avec les GAFA (Google, Apple, Facebook, Amazon). La clairvoyance des « conso-battants » n’est-elle pas un leurre ?

    Jean-Claude Pacitto : Oui vous avez raison, la clairvoyance du consommateur s’exprime dans un contexte où une partie des règles semblent lui échapper – au même titre qu’elles échappent aux Etats. Pour l’ensemble de ces offres, dont certaines sont gratuites, le véritable « produit », c’est le consommateur, ou plutôt la masse d’informations et de données qu’il représente. On assiste donc à une marchandisation du citoyen, de l’auditeur, du consommateur, bref de toutes les facettes de l’individu. Dans cette optique, les GAFA peuvent poser problème aux consommateurs, qui toutefois sont de moins en moins dupes. N’oublions pas que le consommateur 2.0 utilise ces marques également comme des ressources, notamment dans ses stratégies de « faire-savoir ».

    Cette concentration n’est donc pas une malédiction ?

    Jean-Claude Pacitto : Oui, être un influenceur sur les réseaux sociaux est une arme pour se protéger : aujourd’hui, les marques redoutent ces stratégies qui visent à amplifier le « faire-savoir » en cas de mécontentement ou de litige. A l’occasion de l’achat d’un scooter, j’ai ainsi pu personnellement mesurer à quel point une forte visibilité sur Google pouvait changer la donne dans la négociation. Soulignons à cet égard que le numérique crée également des inégalités entre les consommateurs face aux marques. Aujourd’hui, le nouveau consommateur a deux atouts dans sa manche : il peut négocier sans subir l’asymétrie d’informations – le vendeur qui en savait traditionnellement plus que l’acheteur – et il peut à tout moment choisir un autre canal de distribution. On peut dès lors s’interroger sur le maintien d’écarts de prix pour une même offre, quand de multiples sites et canaux de distribution vous proposent les marques premium à des prix discount.

    [RETROUVER L'INTERVIEW COMPLET EN LIGNE]

    [VOIR L'OUVRAGE]

    [PRENDRE CONNAISSANCE DES MEILLEURES PAGES]

    [QUI SOMMES-NOUS ?]

    Promise Consulting Inc intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs. La société est certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR. Elle a rejoint en 2015 le réseau des sociétés d'études et de conseil international ICG (Internal Consulting Group).

  • Imprimer

    [S1 EP2 - J'y croââ !] - Crever sur place : l'exemple de Tesco [#kawa #marketingdelagrenouille @Turcatosaure @ygourven]

    Dans votre livre, vous expliquez que la grenouille est un animal capable de s’adapter à son environnement mais aussi d’en crever sur place : le marketing de la grenouille serait donc à double tranchant ?

    "On meurt sans s’en rendre compte de ce que l’on appelle “le syndrome de la grenouille”, à l’image des déboires récents de l’enseigne Tesco. Et puis, il y a l’autre réaction de la grenouille…"

    conso-battant,grenouille,marketing,marketing de la grenouille,kawaPhilippe Jourdan : Oui et c’est là tout l’enjeu pour les marques et les distributeurs. La grenouille peut tout aussi bien se laisser anesthésier par son environnement si elle n’en perçoit pas les changements suffisamment vite et tôt. Il en est de même des organisations, qui vont considérer que les changements sont mineurs et que l’on aura le temps d’y faire face le moment venu. Trop de marques et de distributeurs considèrent qu’après tout, les stratégies en place ont fonctionné pendant des décennies, alors pourquoi changer ? On meurt sans s’en rendre compte de ce que l’on appelle « le syndrome de la grenouille », à l’image des déboires récents de l’enseigne Tesco. Et puis, il y a l’autre réaction de la grenouille : celle qui perçoit les brusques changements de l’environnement, introduit en particulier par les « disrupteurs », et qui réagit en conséquence, en bondissant rapidement et loin, ce qui signifie en langage stratégique, anticiper et renouveler ses ressources et ses compétences.

    [RETROUVER L'INTERVIEW COMPLET EN LIGNE]

    [VOIR L'OUVRAGE]

    [PRENDRE CONNAISSANCE DES MEILLEURES PAGES]

    [QUI SOMMES-NOUS ?]

    Promise Consulting Inc intègre l’ensemble des métiers liés à la prise de décision marketing (études, analyse, conseil). La société apporte son expertise aux marques souhaitant se développer tant sur les marchés locaux qu'internationaux. Elle dispose d'un département recherche marketing qui lui permet de développer des outils d'aide à la décision innovants pour les décideurs. La société est certifiée OPQCM, Social Media Marketing de la DMA et adhère aux règles SYNTEC et ESOMAR. Elle a rejoint en 2015 le réseau des sociétés d'études et de conseil international ICG (Internal Consulting Group).

  • Imprimer

    [S1 EP1 - J'y croââ !] - Le syndrome de la grenouille [#kawa #marketingdelagrenouille @Turcatosaure @ygourven]

    conso,conso-battant,marketing,grenouille,kawaIDÉES Le consommateur des années 2010 est devenu un « conso-battant », mobile, zappeur, surinformé. Les marques qui ne l’ont pas compris risquent fort de connaître une erreur 404 fatale dans leur stratégie. C’est du moins ce qu’affirment Philippe Jourdan, professeur des universités et CEO de Promise Consulting, et Jean-Claude Pacitto, maître de conférences et membre du comité scientifique de Promise Consulting, dans le Marketing de la grenouille, un livre où ils dissèquent la redistribution des cartes à l’ère du digital et du client plus que jamais roi. Interview bondissante et coassante.

     

    [RETROUVER L'INTERVIEW COMPLET EN LIGNE]

    [VOIR L'OUVRAGE]

    [PRENDRE CONNAISSANCE DES MEILLEURES PAGES]

  • Imprimer

    Scanner sa liste de courses ? Gadget ou outil indispensable ? Mais au fait quel est l'objectif marketing ? [#marketing, #alimentaire, #scannette]

    Gadget ou complément indispensable pour faire ses courses alimentaires ?

    La question mérite d'être posée. Certes toutes les enseignes alimentaires s'y sont mises et proposent aujourd'hui un "bouton" permettant d'automatiser sa liste de courses en scannant le code barre des produits. La fonction n'est pas nouvelle : elle est naturellement celle adoptée par les instituts de panels dans les relevés d'achats effectués par les consommateurs depuis de nombreuses années (sans parler des applications en B2B). Pour autant, les potentiels d'adoption révélés jusqu'à présents semblent moindre que ceux espérés. Il est naturellement trop tôt pour se prononcer et surtout pour savoir quel objectif marketing sera prinpicalement visé sinon atteint par la diffusion de la scannette :

    La conquête de nouveaux clients ? Difficile si tout le monde la propose.

    La fidélisation ? Plus sûrement, car on envisage difficilement qu'un même foyer dispose de plusieurs scannettes.

    La généralisation du Drive dans un effort pour contrecarrer la moindre fréquentation des grandes enseignes alimentaires ? Pourquoi pas ?

    A nouveau la réaction de Leclerc dont l'essentiel de l'activité online est fondée sur le Drive est fortement attendue : affaire à suivre donc. 

    [READ MORE] 

    Retrouvez plus d'info dans l'ouvrage le #marketingdelagrenouille aux éditions #kawa :

  • Imprimer

    Vers la fin des outils marketing classique face à un consommateur devenu imprévisible ? [#marketing #grenouille #somdig16]

    marketing,strategie,positionnement,segmentation,sommets du digitalA l'occasion des Sommets du Digital, tenu à la Clusaz le 1,2 et 3 Février 2016, Philippe Jourdan a présenté son ouvrage, co-écrit avec Valérie Jourdan et Jean-Claude Pacitto : l'occasion de faire passer quelques messages forts pour défendre le marketing d'aujourd'hui et dessiner le marketing de demain.

    Prenant la parole lors de la clôture des Sommets du Digital à la Clusaz, Philippe Jourdan, professeur des universités et CEO de Promise Consulting, s'exprime sur la fin des outils marketing classiques (planification, segmentation, positionnement, information qualifiante, etc.), en raison de la difficulté à saisir un consommateur devenu difficilement prévisible.


    Retrouvez plus d'info dans l'ouvrage le #marketingdelagrenouille aux éditions #kawa :