Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

mode

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [E-COMMERCE] | #Amazon #Mode se lance dans la #lingerie | @FASHIONNETWORK

    DE FASHION NETWORK | http://bit.ly/2BExJpY

    #Amazon #Mode se lance dans la #lingerie

    La mode en septembre, le sport en octobre et maintenant la lingerie en décembre. Le géant du e-commerce en ligne s’intéresse à tous les secteurs. Amazon vient d’annoncer le lancement de sa marque Iris & Lilly, dont les modèles de sous-vêtements féminins viennent d’être dévoilés dans une première campagne.

    Branche d’Amazon Mode, la nouvelle marque de lingerie propose plus de 500 modèles aux styles multiples : ensembles traditionnels en coton, pièces sophistiquées en dentelle et brassières de sport, s'adressant à toutes les femmes. Certains modèles Iris & Lilly sont disponibles jusqu'à la taille 100 et au bonnet E, et d'autres, des brassières légères sans armature, débutent au XS pour les petites poitrines. Les produits de la marque sont pensés et créés par une équipe d'Amazon Mode, chapeautée par Sarah Miles, arrivée chez Amazon Mode en janvier 2017 et aujourd'hui nommée directrice de la marque.

    Fidèle à son positionnement, Amazon arrive sur le marché européen de la lingerie avec des prix très compétitifs. Là encore, le groupe américain entend toucher un public large avec des ensembles vendus en moyenne une vingtaine d'euros.

    Amazon, Mode, lingerie

    Le lancement, initié le 5 décembre, s’accompagne d’une première campagne avec pour égérie Mia Kang. Ancien mannequin qui a notamment collaboré avec Nike, la jeune femme aux origines sud-coréenne et britannique est aujourd'hui une professionnelle de la boxe thaïlandaise. Elle pose sans cacher ses formes sous l'objectif de la photographe américaine Cass Bird.

     

  • Imprimer

    Chez #Zara, des #etiquettes malines pour mieux gérer les #stocks [#RFID]

    Le groupe de prêt-à-porter Zara commence à déployer à grande échelle un système d’étiquetage par radio fréquence. Un pas de plus dans le processus de « fast fashion ».

    Le groupe de prêt-à-porter Zara commence à déployer à grande échelle un système d’étiquetage par radio fréquence. Un pas de plus dans le processus de « fast fashion ».

    Inditex continue d’affiner l’efficacité de son modèle logistique. La mise en place d’étiquettes intelligentes, équipées d’un système de radio fréquences RFID (Radio-Frequency Identification), devrait ainsi lui offrir une meilleure évaluation de ses stocks. Un atout qui facilitera le réassortiment des rayons. Testé depuis 2013, le système fonctionne déjà dans plus de 1.500 magasins Zara dans le monde. Le géant de la mode à petits prix, célèbre pour sa capacité à dessiner, fabriquer et mettre en vente ses modèles dans un délai de quinze jours dans toutes ses boutiques du globe, accélère ainsi encore un peu plus le processus de « fast fashion ».

    Le nouveau système offre la possibilité d’un suivi de chaque pièce depuis sa livraison par le fabricant. Ainsi, toutes les palettes de marchandises qui transitent par les plateformes logistiques du groupe sont d’abord passées sous des arcs de lecture qui permettent, sans ouvrir les caisses, de compter les pièces. Ce procédé permet ensuite de « charger » chaque étiquette d’informations sur le modèle, la taille et la couleur, et au fur et à mesure du circuit, au sein du centre logistique, d’y ajouter des données sur son magasin de destination, avant sa sortie en camion vers son lieu de livraison.

    [LIRE LA SUITE]