Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'oréal

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [COSMETIQUES] | L’#Oréal s’empare du #coréen #Stylenanda pour séduire les #millennials #asiatiques | @PREMIUMBEAUTYNEWS

    DE PREMIUM BEAUTY NEWS | http://bit.ly/2HOxpbB

    L’#Oréal s’empare du #coréen #Stylenanda pour séduire les #millennials #asiatiques

    Les rumeurs qui circulaient depuis le mois dernier après un article du Korea Economic Daily ont finalement été confirmées. L’Oréal a annoncé aujourd’hui l’acquisition de 100% de Nanda Co. Ltd., l’affaire coréenne de maquillage et de mode life-style fondée par Kim So-Hee à Séoul en 2004.

    Stylenanda, qui a démarré dans l’univers de la mode, est devenue depuis une société dont le fer de lance est sa marque de maquillage 3CE, qui représente aujourd’hui plus de 70% de son activité. Avec un chiffre d’affaires de 127 millions d’euros en 2017 et près de 400 collaborateurs, l’entreprise est présente aujourd’hui en Corée et au Japon, et a étendu ses activités commerciales à Hong Kong, à Singapour, en Malaisie et en Thaïlande.

    Selon L’Oréal, les produits Stylenanda sont très recherchés par les millennials en Corée comme en Chine. Elle est vendue sur un modèle de distribution multicanal qui inclut le e-commerce, les magasins spécialisés, les grands magasins et les boutiques duty free. Par ailleurs, les fans de 3CE Stylenanda peuvent également trouver leur bonheur dans les boutiques phares iconiques du groupe : le Stylenanda Hong-dae, le Myeong Dong Pink Hotel & Pink Pool, le Garosu-gil 3CE cinéma et le Stylenanda Harajuku à Tokyo.

    « Avec le soutien de L’Oréal et sa présence mondiale, notre ambition est de développer Stylenanda internationalement et de devenir une marque de renommée mondiale à la pointe des tendances de la beauté,  » a expliqué So Hee Kim, CEO et fondatrice de Stylenanda.

    Cette acquisition permet à L’Oréal de répondre l’appétit grandissant des millennials pour le maquillage. Le groupe renforce ainsi sa présence sur le marché du maquillage accessible, notamment en Asie.

    La transaction devrait être finalisée d’ici deux mois après l’approbation des autorités réglementaires. 

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [DIGITAL] | #Sephora, #Rimmel, #L’Oréal… le #top #10 des #marques #beauté les plus #actives sur #YouTube en #2018 | @LSA

    DE MIRABELLE BELLOIR | LSA | http://bit.ly/2HzjOrY

    #Sephora, #Rimmel, #L’Oréal… le #top #10 des #marques #beauté les plus #actives sur #YouTube en #2018

    L’agence TubeReach réalise chaque trimestre un baromètre de vitalité afin de mesurer le dynamisme des marques sur YouTube. En ce début 2018, c’est Sephora qui domine le classement.

    A l’heure où la vidéo et notamment sur YouTube est devenue incontournable dans la stratégie de communication des marques, l’agence de conseil TubeReach réalise un « baromètre de vitalité » qui analyse et évalue le dynamisme de 500 chaînes YouTube françaises de grandes marques. L’agence attribue à chacune un indice de vitalité calculé sur 100. Il est déterminé à partir de critères dynamiques et organiques d’engagement et indépendants des budgets médias investis à des fins publicitaires. Sans surprise, au premier trimestre 2018, Sephora domine le classement, tous secteurs confondus. L’enseigne et le secteur de la beauté au global ont toujours un temps d’avance dans le domaine. D’ailleurs, TubeReach constate que 4 marques de beauté sont présentes dans le top 10 des marques tous secteurs confondus.

    Sephora, Rimmel, L'Oréal, top 10, marques, beauté, actives, Youtube, 2018

    Si l’on se concentre sur le top 10 des marques beauté, Sephora obtient donc la très bonne note de 76/100 « grâce à une programmation lisible et de qualité avec un mix pertinent de tout l’éventail des formats YouTube pour une marque : tutos, unboxing, nouveautés, collaborations, témoignages … », explique TubeReach. Ce trimestre, l’enseigne est suivie de Rimmel (Coty) avec un score de 53/100 et de Guerlain (47/100). A noter, la présence de trois marques de L’Oréal dans ce classement : L’Oréal Paris, Maybelline New-York et Garnier.

     

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [DIGITALISATION] | L'#Oréal acquiert #ModiFace et poursuit son #avancée dans la #beauty #tech | @ECOMMERCEMAG.FR

    DE ECOMMERCE MAG.FR | http://bit.ly/2poPcyi

    L'#Oréal acquiert #ModiFace et poursuit son #avancée dans la #beauty #tech

    L'Oréal annonce l'acquisition de 100% de ModiFace, société canadienne spécialiste de la réalité augmentée et intelligence artificielle appliquées à la beauté. Cette acquisition s'inscrit dans la stratégie d'accélération digitale du groupe.

    L'Oréal s'offre ModiFace, qui développe depuis 2007 des technologies de pointe d'essai virtuel 3D de maquillage, coloration et diagnostic de peau en utilisant des savoir-faire propriétaires de "tracking" du visage et de rendu couleur. "ModiFace sera au coeur de notre R&D digitale (...) et contribuera à réinventer l'expérience beauté autour de services innovants pour aider nos consommateurs à découvrir, essayer et choisir des produits et des marques.", explique dans un communiqué Lubomira Rochet, Chief digital officer.

    L'Oréal, ModiFace, avancée, beauty, tech

    ModiFace fera partie de la "Digital Services Factory" de L'Oréal, un réseau dédié à la conception et au développement de nouveaux services digitaux pour les marques du groupe. ModiFace travaillera en étroite collaboration avec la recherche avancée du groupe. ModiFace restera à Toronto, à proximité de l'Université avec laquelle la société est engagée dans de nombreux partenariats de recherche."C'est une formidable opportunité pour innover en réalité augmentée et intelligence artificielle à des niveaux jusque là jamais atteints", se réjouit Parham Aarabi, fondateur et PDG de ModiFace.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [ENGAGEMENT] | #Coca, #L’Oréal, #Danone, #Bel... Ces #marques s’#engagent contre le #sexisme dans la #publicité | @LSA

    DE JULIE DELVALLEE | LSA | http://bit.ly/2DhSzkt

    #Coca, #L’Oréal, #Danone, #Bel... Ces #marques s’#engagent contre le #sexisme dans la #publicité

    L’Union des annonceurs lance ce mardi 16 janvier son programme de communication responsable baptisé FAIRe. Cette initiative, soutenue par le Secrétaire d’état chargé du numérique Mounir Mahjoubi , est la première d’un plan d’action plus vaste.

    Dix ans après sa première initiative, en 2007, pour favoriser l’émergence d’une communication plus responsable, l’Union des annonceurs (UDA ) lance le programme FAIRe. Ce programme répond aux enjeux émergents ainsi qu’aux attentes sans cesse renouvelées des publics : respect de la vie privée, transparence et reflet de la diversité de la société. L’UDA souhaite, à travers le programme FAIRe, emmener collectivement les annonceurs, les acteurs de l’écosystème publicitaire et les parties prenantes dans une démarche de progrès et de responsabilité. Et à ce titre, 2018 sera consacrée à un travail partagé sur la lutte contre la récurrence des stéréotypes dans la publicité.

    A ce jour, 28 marques se sont engagées, dont beaucoup d’acteurs de la grande conso : Bel, Coca-Cola, Danone, Ferrero, Galeries Lafayette, Lesieur, L’Oréal, Mars, Nespresso, Nestlé, Orange,Orangina, Pernod Ricard, Procter & Gamble, , Unilever et Yves Rocher) L’UDA fournira aux adhérents signataires des référentiels, des outils et des guidelines pour les accompagner dans la mise en œuvre de la démarche. L’association organisera également des réunions d’expertise et de partage d’expériences sur des thématiques telles que l’impact du numérique sur l’environnement. De leur côté, les annonceurs devront effectuer un reporting annuel et apporter publiquement les preuves de leurs actions.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [START-UP] | #L'Oréal débarque à #Station F | @STRATEGIES

    DE MIRABELLE BELLOIR | STARTEGIE |  http://bit.ly/2i1bXES

    #L'Oréal débarque à #Station F

    Le géant français des cosmétiques L'Oréal a annoncé vendredi son arrivée à Station F, la grande pépinière de start-up ouverte cet été à Paris, où il sera chef de file du programme consacré à la beauté numérique.

    L'Oréal vient «rajouter un programme sur des sujets qu'on aime bien autour de la beauté», a résumé à des journalistes le fondateur du groupe de télécoms Iliad-Free Xavier Niel, qui a lancé et financé Station F. Le partenariat avec L'Oréal «va nous amener ou nous emmener dans des secteurs pas toujours habituels dans la création de start-up», a-t-il remarqué. «À Station F, on a énormément de start-up numériques, mais on est ravi d'avoir des start-up qui ne soient pas numériques!»

    «C'était normal que L'Oréal s'associe à Station F pour être le partenaire de la beauté», a souligné le PDG du groupe de cosmétiques Jean-Paul Agon, revendiquant le titre de «champion de la beauté digitale» (numérique). Un exemple de produit présenté cette année: une brosse connectée qui analyse le cheveu et propose les soins adéquats.

    L'Oréal, Station F

    Concrètement, L'Oréal accompagnera le développement d'une douzaine de start-up. Elles seront accueillies pendant six mois à un an dans son propre incubateur, qui disposera de 62 postes de travail au sein de Station F. «On mettra en contact ces start-up avec tout l'écosystème l'oréalien», et elles pourront échanger avec la recherche, le marketing, les opérations, etc. «C'est tout le monde de la beauté qui va être ainsi au service de ces start-up sélectionnées», a relevé Jean-Paul Agon. Outre l'hébergement direct de 200 start-up, Station F a conclu des accords avec des partenaires chargés d'animer des thématiques spécifiques: Thales pour la cybersécurité, Facebook pour la data (les données informatiques), Microsoft pour l'intelligence artificielle, l'Institut du cerveau et de la moëlle épinière (ICM) pour la santé, etc. L'Oréal, première entreprise de produits de grande consommation à intégrer ce campus de start-up, en dirigera le 27e programme thématique.