Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

l'oréal

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [ENGAGEMENT] | #Coca, #L’Oréal, #Danone, #Bel... Ces #marques s’#engagent contre le #sexisme dans la #publicité | @LSA

    DE JULIE DELVALLEE | LSA | http://bit.ly/2DhSzkt

    #Coca, #L’Oréal, #Danone, #Bel... Ces #marques s’#engagent contre le #sexisme dans la #publicité

    L’Union des annonceurs lance ce mardi 16 janvier son programme de communication responsable baptisé FAIRe. Cette initiative, soutenue par le Secrétaire d’état chargé du numérique Mounir Mahjoubi , est la première d’un plan d’action plus vaste.

    Dix ans après sa première initiative, en 2007, pour favoriser l’émergence d’une communication plus responsable, l’Union des annonceurs (UDA ) lance le programme FAIRe. Ce programme répond aux enjeux émergents ainsi qu’aux attentes sans cesse renouvelées des publics : respect de la vie privée, transparence et reflet de la diversité de la société. L’UDA souhaite, à travers le programme FAIRe, emmener collectivement les annonceurs, les acteurs de l’écosystème publicitaire et les parties prenantes dans une démarche de progrès et de responsabilité. Et à ce titre, 2018 sera consacrée à un travail partagé sur la lutte contre la récurrence des stéréotypes dans la publicité.

    A ce jour, 28 marques se sont engagées, dont beaucoup d’acteurs de la grande conso : Bel, Coca-Cola, Danone, Ferrero, Galeries Lafayette, Lesieur, L’Oréal, Mars, Nespresso, Nestlé, Orange,Orangina, Pernod Ricard, Procter & Gamble, , Unilever et Yves Rocher) L’UDA fournira aux adhérents signataires des référentiels, des outils et des guidelines pour les accompagner dans la mise en œuvre de la démarche. L’association organisera également des réunions d’expertise et de partage d’expériences sur des thématiques telles que l’impact du numérique sur l’environnement. De leur côté, les annonceurs devront effectuer un reporting annuel et apporter publiquement les preuves de leurs actions.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [START-UP] | #L'Oréal débarque à #Station F | @STRATEGIES

    DE MIRABELLE BELLOIR | STARTEGIE |  http://bit.ly/2i1bXES

    #L'Oréal débarque à #Station F

    Le géant français des cosmétiques L'Oréal a annoncé vendredi son arrivée à Station F, la grande pépinière de start-up ouverte cet été à Paris, où il sera chef de file du programme consacré à la beauté numérique.

    L'Oréal vient «rajouter un programme sur des sujets qu'on aime bien autour de la beauté», a résumé à des journalistes le fondateur du groupe de télécoms Iliad-Free Xavier Niel, qui a lancé et financé Station F. Le partenariat avec L'Oréal «va nous amener ou nous emmener dans des secteurs pas toujours habituels dans la création de start-up», a-t-il remarqué. «À Station F, on a énormément de start-up numériques, mais on est ravi d'avoir des start-up qui ne soient pas numériques!»

    «C'était normal que L'Oréal s'associe à Station F pour être le partenaire de la beauté», a souligné le PDG du groupe de cosmétiques Jean-Paul Agon, revendiquant le titre de «champion de la beauté digitale» (numérique). Un exemple de produit présenté cette année: une brosse connectée qui analyse le cheveu et propose les soins adéquats.

    L'Oréal, Station F

    Concrètement, L'Oréal accompagnera le développement d'une douzaine de start-up. Elles seront accueillies pendant six mois à un an dans son propre incubateur, qui disposera de 62 postes de travail au sein de Station F. «On mettra en contact ces start-up avec tout l'écosystème l'oréalien», et elles pourront échanger avec la recherche, le marketing, les opérations, etc. «C'est tout le monde de la beauté qui va être ainsi au service de ces start-up sélectionnées», a relevé Jean-Paul Agon. Outre l'hébergement direct de 200 start-up, Station F a conclu des accords avec des partenaires chargés d'animer des thématiques spécifiques: Thales pour la cybersécurité, Facebook pour la data (les données informatiques), Microsoft pour l'intelligence artificielle, l'Institut du cerveau et de la moëlle épinière (ICM) pour la santé, etc. L'Oréal, première entreprise de produits de grande consommation à intégrer ce campus de start-up, en dirigera le 27e programme thématique.