Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

offre

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [ECOMMERCE] | #Amazon fait une #offre sur le #leader #indien #Flipkart, aussi convoité par #Walmart | @LSA

    DE LELIA DE MATHAREL | LSA | http://bit.ly/2rfJLm6

    #Amazon fait une #offre sur le #leader #indien #Flipkart, aussi convoité par #Walmart

    Une bataille sans merci est engagée entre les deux groupes américains, qui souhaitent devenir actionnaires majoritaires de l'e-commerçant afin de se positionner sur le marché indien de la vente en ligne, qui pèsera 28 milliards de dollars en 2020. 

    Amazon aurait déposé le 1er mai une offre formelle de rachat de 60% des parts de l'e-commerçant indien Flipkart, convoité depuis 2016 par son rival numéro un, Walmart, rapporte la chaîne de télévision indienne CNBC-TV18 qui cite des sources anonymes.

    Cette offre est loin d'être une surprise. Amazon avait indiqué en juin 2016 qu'il prévoyait d'investir 5 milliards de dollars en Inde dans les prochaines années. Devenir actionnaire majoritaire de Flipkart lui permettrait d'éviter que l'e-marchand indien ne signe avec Walmart et ne bénéficie de son expertise dans la logistique pour gagner des points dans le pays, au dépend d'Amazon. Le groupe de Jeff Bezos aurait intégré à son offre une clause de non-concurrence entre Amazon et Flipkart, selon CNBC-TV18. Elle inclut également une indemnité de rupture de contrat de 2 milliards de dollars, que Flipkart devra payer s'il décide finalement de se vendre à une autre entreprise comme…. Walmart.

    Alibaba en embuscade

    Mais rien ne dit pour l'instant que Flipkart signera avec Amazon. Le groupe est engagé depuis deux ans dans des négociations avec Walmart, aujourd'hui très avancées. L'américain propose de racheter plus de 80% de l'e-marchand. Il aurait, selon la chaîne de télévision, l'accord des fondateurs de Flipkart et de plusieurs investisseurs (l'entreprise en compte 145 au total).

    Flipkart, qui empocherait 40% des revenus de l'e-commerce en Inde selon Forester, est une prise de choix pour les deux entreprises qui essayent de poser un pied sur le marché indien de la vente en ligne, qui pèsera 28 milliards de dollars en 2020, selon des estimations du cabinet Kotak Institutional Equities. L'entreprise était valorisée plus de 11 milliards de dollars lors de sa dernière levée de fonds d'1,4 milliard de dollars, bouclée en 2017. Mais celui qui emportera le morceau ne sera pas au bout de ses peines. Il devra faire face sur place à la concurrence du chinois Alibaba, qui a investi 200 millions de dollars pour prendre 36% des parts de Paytm E-Commerce, le principal concurrent de Flipkart dans le pays. 

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [BEAUTE] | #Targets diversifie son #offre #beauté avec de #nouvelles #marques | @PREMIUMBEAUTYNEWS

    DE PREMIUM BEAUTY NEWS | http://bit.ly/2HFqgh1

    #Targets diversifie son #offre #beauté avec de #nouvelles #marques

    Targets mise à son tour sur la diversité dans ses rayons beauté. Le détaillant américains lance huit nouvelles marques de cosmétiques, toutes détenues par des femmes et conçues pour des teintes de peaux moyennes à foncées.

    « Nous savons que nos clients ont un large éventail de besoins et de préférences en matière de beauté, et nous voulons nous assurer que Target offre le meilleur assortiment pour tous les types de cheveux ou de teints », explique Christina Hennington, VP Beauty and Essentials chez Target, dans un communiqué. « Ces huit nouvelles marques de cosmétiques vont enrichir notre gamme avec nouveaux choix de teintes pour les ombres à paupières, les fonds de teints, les lèvres et cela à des prix incroyables. »

    Parmi ces nouvelles marques on compte Colored Raine, qui propose des produits garantis sans tests sur animaux, ou la ligne de soins hydratants colorés EveryHue, ainsi que la jeune entreprise de produits vegans Haleys. Hue Noir, The Lip Bar, Makeup Geek, Reina Rebelde et Violet Voss figurent aussi dans la liste des nouveaux entrants chez Target, pour un total d’environ 150 nouveaux produits proposés à des prix allant de 9,99 à 24,99 dollars.

    Targets, offre, beauté, nouvelles, marques

    « Nous sommes ravis de voir que Target adapte continuellement son offre et répond aux besoins d’une clientèle de plus en plus diversifiée en élargissant ses gammes de produits cosmétiques pour inclure des marques indépendantes comme Coloured Raine », s’est réjouie Loraine R. Dowdy, PDG de Couleur Raine.

    Au cours des dernières années, l’industrie de la beauté a montré de nombreux signes d’évolution pour mieux répondre à la diversité croissante de sa clientèle. De plus en plus de grandes marques se sont consacrés au sujet en diversifiant leurs gammes de produits et en recrutant des stars d’origines plus variées. Des gammes de teintes très larges ont également été présentées par de nouvelles marques comme Fenty Beauty et Huda Beauty, tandis que des marques installées telles que Maybelline, Neutrogena et Too Faced ont également travaillé à l’élargissement de leurs offres.

    Les nouvelles marques sélectionnées par Target sont d’ores et déjà maintenant disponibles sur le site Target.com et arriveront dans les magasins aux États-Unis le 20 mai.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [NUMERIQUE] | #E.Leclerc renforce son #offre de #musique #numérique avec #Qobuz | @LSA

    DE FRANCOIS LECOCQ | LSA | http://bit.ly/2DSd8Ai

    #E.Leclerc renforce son #offre de #musique #numérique avec #Qobuz

    Le distributeur a signé un partenariat avec la société spécialisée dans le streaming musical, afin de proposer aux détenteurs de la carte de fidélité E.Leclerc des offres spéciales autour de son offre de musique numérique.

    L'enseigne E.Leclerc fait un pas en avant dans le renforcement de son offre de musique numérique. Le distributeur vient en effet de signer un partenariat avec Qobuz, spécialiste du streaming musical dont la particularité est de proposer une qualité sonore de haute résolution (Hi-Res 24-bits). E.Leclerc voit en ce partenariat l’occasion de renforcer son offre numérique, tandis que l’enseigne revendique en effet réaliser plus de 20% des ventes de disques physiques en France.

    E.Leclerc, offre, musique, numérique, Qobuz

    Dans les faits, le partenariat avec le distributeur permettra aux détenteurs de la carte de fidélité E.Leclerc de disposer d’offres spéciales pour écouter de la musique en streaming à partir de 0,99 euros pour 2 mois, et pourront par ailleurs bénéficier de réductions de 10% en permanence sur les titres téléchargés, pour l’ensemble du catalogue musical de Qobuz, soit environ 40 millions de titres. Ces offres sont disponibles à la fois dans les 662 points de vente E.Leclerc ainsi que sur le site Internet de l’espace Culturel du distributeur.

    Pour Qobuz, c’est le deuxième partenariat d’ampleur signé en quelques mois puisque le service annonçait au mois de juillet dernier une collaboration du même type avec l’enseigne Cultura portant sur les 74 magasins de l’enseigne. Devenu un mode de consommation de la musique à part entière, le marché du streaming musical se partage entre quelques grands acteurs tels que Spotify, le Français Deezer, mais aussi Apple Music, Google Play Music et dans une moindre Tidal et Qobuz.