Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

monde

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [BEAUTE] | #YouCam #Makeup dévoile les #couleurs de #rouge-à-lèvres #préférées dans le #monde | @PREMIUMBEAUTYNEWS

    DE PREMIUM BEAUTY NEWS | http://bit.ly/2vhQ1M6

    #YouCam #Makeup dévoile les #couleurs de #rouge-à-lèvres #préférées dans le #monde

    Pour célébrer 10,8 milliards d’essais virtuels de rouges à lèvres sur l’appli YouCam MakeUp, Perfect Corp. examine de plus près les coups de cœurs des quatre coins du globe ainsi que les tendances

    À l’occasion du #NationalLipstickDay, le 29 juillet, aux États-Unis, Perfect Corp. examine de plus près les préférences en matière de rouge à lèvres au sein de son application YouCam Makeup [1].

    Perfect Corp a ainsi examiné au plus près les préférences des utilisatrices de YouCam Makeup, son appli phare, afin d’en extraire les prochaines tendances et de créer trois looks exclusifs à découvrir et essayer par soi-même sur l’appli.

    Les cinq couleurs Pantone de rouge à lèvres les plus convoitées de l’année, les teintes rose et rouge remportant la palme, sont : #1 Rose Fandango #2 Carmin #3 Rose profond #4 Amarante #5 Cerise

    -11755-bb2dc.jpg

    La vie en mat

    Par ailleurs, selon les données recueillies par Perfect Corp, le rouge à lèvres mat a conquis le cœur de toutes les dames à travers le monde. Une exception : le Japon. 50% des beautistas japonaises préfèrent un fini brillant contre 18% un fini mat !

    Côte Est contre Côte Ouest

    Un examen plus attentif des préférences de rouge à lèvres aux États-Unis, montre par ailleurs de notables différences entre New York et à Los Angeles. Les femmes de la côte Est semblent favoriser les couleurs des lèvres roses alors que celles de la côte Ouest optent pour les rouges.

    Toujours à l’occasion du #NationalLipstickDay, la société de réalité virtuelle lance aussi une gamme exclusive de rouges à lèvres les plus tendances du moment à essayer virtuellement.

    -11757-d5e73.jpg

    Dépassant les 10,8 milliards d’essais en 2017 - dont 80 millions pour la France à elle seule - le rouge à lèvres reste le produit le plus testé sur l’appli.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [TECHNOLOGIES] | Le #commerce #vocal pèsera #40 #milliards de #dollars dans le #monde en #2022 | @LSA

    DE LELIA DE MATHAREL | LSA | http://bit.ly/2G1SAXH

    Le #commerce #vocal pèsera #40 #milliards de #dollars dans le #monde en #2022

    Il ne génère aujourd'hui que deux milliards de dollars de chiffre d'affaires estime le cabinet OC&C Strategy Consultants. Les produits d'épicerie, le divertissement, l'électronique et le vêtement sont les quatre catégories qui ont le plus de succès sur ce nouveau canal de vente.

    Le chiffre d'affaires généré par le commerce vocal pourrait atteindre 40 milliards de dollars dans le monde d'ici 2022, contre 2 milliards aujourd'hui, selon une étude du cabinet OC&C Strategy Consultants, diffusée le 28 février. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à faire leurs courses sans lever le petit doigt en s'adressant simplement à un assistant vocal installé sur leur enceinte connectée ou sur leur smartphone, comme Amazon Alexa ou GoogleAssistant. Les trois catégories qui ont le plus de succès sur ce nouveau canal de vente sont les produits d'épicerie (20% du chiffre d'affaires total du commerce vocal), le divertissement (19%), l'électronique (17%) et le vêtement (8%).

    commerce, vocal, 40, milliards, dollars, monde, 2022

    Pour se positionner sur ce marché en phase de décollage, les retailers doivent créer leurs applications vocales, souligne le document. Il n'existe aujourd'hui que 39 programmes de ce type, poursuivent les auteurs du rapport. En France, Monoprix a lancé fin novembre 2017 une application vocale sur Google Home. Ses utilisateurs peuvent y enregistrer une liste de course, mais pas acheter directement des produits oralement (pour le moment).

    Les applications vocales au sein desquelles les consommateurs font leurs courses peuvent recommander des articles à leurs utilisateurs. Best Buy, le distributeur de matériel électronique grand public, a par exemple lancé son "skill" (le nom donné aux applications vocales développées pour l'assistant intelligent d'Amazon Alexa) en novembre 2017. Il présente aux internautes qui le désirent une sélection de produits en promotion, ses deals du jour. Capable de poser des questions au consommateur sur le produit qu'il recherche (une télévision, un smartphone ou un lecteur blue ray), Best Buy peut également présenter une sélection de produits correspondant potentiellement à ses desiderata. Parmis les 1500 propriétaires de haut-parleurs intelligents interrogés dans le cadre de ce sondage, conduit en décembre 2017, seul 39% affirment avoir confiance dans ces recommandations. Un point sur lequel les acteurs du secteur doivent travailler, pointe l'étude.
     

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [COVOITURAGE] | #Blablacar se #rapproche (un peu) du #monde des #VTC grâce à une #mutualisation #accrue des #trajets | @L'USINEDIGITALE

    DE SYLVAIN ARNULF | L'USINE DIGITALE | http://bit.ly/2nw6kAZ

    #Blablacar se #rapproche (un peu) du #monde des #VTC grâce à une #mutualisation #accrue des #trajets

    Rapprocher conducteurs et passagers en facilitant la mutualisation de trajets longue distance : c’est la mission que se fixe le géant du covoiturage Blablacar. Avec une fonctionnalité qui rappelle celle d’Uber Pool et autres taxis et VTC partagés.

    Faire un petit détour pour récupérer plus de passagers et remplir son véhicule : c’est devenu une habitude pour les chauffeurs de taxis et VTC, depuis l’émergence de services de mutualisation de trajets comme Uber Pool, LeCab plus, G7 Partagé et autres AlloCab pool. Cela va-t-il aussi devenir la règle pour les conducteurs amateurs utilisant les applications de covoiturage ?

    Blablacar va progressivement mettre en place un nouvel algorithme d’ici l’été 2018 qui permettra aux conducteurs de croiser plus facilement des passagers près de leur chemin pour des trajets longue distance. L’application va permettre aux utilisateurs de réserver des sous-segments d’un trajet plus long et multiplier les points de "départ / arrivée" potentiels croisés sur la route. Ils seront automatiquement dirigés vers des conducteurs qui passent dans la même zone. Une façon de mieux faire matcher offre et demande et d’optimiser le maillage existant. "Nous avons aujourd’hui 38000 points de départ différents lors de week-end de forte activité, à comparer aux 3000 gares ferroviaires du pays : ce chiffre va être multiplié avec ce nouvel algorithme", avance Nicolas Brusson, co-fondateur et directeur général de Blablacar.

     

    TRANSPORTER LES PASSAGERS DE PORTE À PORTE, OU PRESQUE

    Blablacar, rapproche, monde, VTC, , trajets

    L’application veut inciter ses utilisateurs (18 millions dans une vingtaine de pays au dernier trimestre 2017) à changer leurs habitudes. Blablacar parle de "changement de paradigme ", et a même bouleversé son identité visuelle pour l’illustrer. "85% de la population vit en dehors des villes, mais doit se rendre dans un hub de transport pour trouver un point de départ de covoiturage", constate Nicolas Brusson. Il cite l’exemple d’un habitant d’Evry voulant se rendre à Villeurbanne qui va spontanément taper 'Paris / Lyon' dans le moteur de recherche du site pour être sûr de trouver un trajet. "Ces utilisateurs doivent aujourd’hui se rendre à l’intérieur d’une ville, dans un point central pour en ressortir ensuite. Nous voulons leur permettre de partir de plus près de chez eux depuis un point intermédiaire, qui croisera le trajet d’un covoitureur".

    Pour bâtir ce service, Blablacar devra connaître les points de départ et d’arrivée exacts des passagers, de porte à porte. "On veut que nos utilisateurs aient le même réflexe que lorsqu’ils entrent un trajet sur leur GPS ou réservent une course de VTC, en indiquant les points de départ et d’arrivée réels", explique Nicolas Brusson. C’est déjà ce que fait Blablacar avec son service de covoiturage domicile / travail Blablalines.

     

    CONDUCTEURS ET PASSAGERS VONT-ILS SUIVRE ?

    Tout l’enjeu va être de sensibiliser les utilisateurs fidèles du service à changer leurs habitudes sans contrepartie. Les conducteurs n’auront pas forcément envie de faire plusieurs détours (même courts) et les passagers vont peut être râler en voyant les temps de trajets s’allonger. Surtout que contrairement à Uber Pool et consorts, Blablacar ne promet pas de tarifs plus bas si les passagers acceptent de partager leur trajet : la société mise sur l’information en amont pour éviter toute frustration. Cela suffira-t-il ?

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [MARQUES] | #Amazon devient la #marque la plus #valorisée du #monde devant #Apple | @LSA

    DE LEILIA DE MATHAREL | LSA | http://bit.ly/2BJKW09

    #Amazon devient la #marque la plus #valorisée du #monde devant #Apple

    La marque Amazon vaut 150,8 milliards de dollars en janvier 2018, soit 42% de plus qu'en 2017 selon le classement annuel Brand Finance Global 500.

    Amazon joue à saute-mouton avec Apple et Google. Il leur est passé au-dessus pour se saisir de la première place du classement des marques les plus valorisées du monde. Le nom de l'e-commerçant, inspiré de celui du fleuve le plus long de la planète, pèse 150,8 milliards de dollars en janvier 2018 selon le palmarès annuel Brand Finance Global 500 dévoilé ce 1er février, soit un bond de 42% sur un an.

    La valeur des marques d'Apple et de Google a beau avoir respectivement cru de 36 et de 10% entre janvier 2017 et janvier 2018, cela n'a pas été suffisant pour contenir la progression d'Amazon. Apple reste donc en deuxième position avec une valorisation de 146,3 milliards de dollars et la firme de Mountain Vue abandonne la médaille d'or pour un petit bronze avec une valorisation estimée à 120,9 milliards de dollars.

    Amazon, marque, valorisée, monde, Apple

    Cette forte progression de la valeur de la marque Amazon est partiellement liée à l'acquisition pour 13,7 milliards de dollars de l'enseigne bio Whole Foods, annoncé en juin 2017. Le groupe a désormais une emprunte physique significative sur le sol américain, canadien et britannique, où Whole Foods possédait 460 magasins au moment du rachat.

    Elle vient également saluer la stratégie d'un groupe qui se développe tous azimuts. La marketplace, dont la version américaine ne comptait pas moins de 398 millions de références en janvier 2017, était une simple librairie en ligne lors de sa création en 1994. Mais Amazon est aussi devenu un fournisseur d’infrastructure cloud. Sa branche Amazon Web Services a dégagé environ 16 milliards de dollars de chiffre d'affaires entre septembre 2016 et septembre 2017. La pieuvre est également présente dans la fabrication d'appareils électroniques grand public (avec sa gamme de haut-parleurs connectés Echo qui devraient débarquer en France en avril 2018), dans le transport maritime, la musique et le streaming vidéo. 

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [INTERNATIONAL] | #Starbucks inaugure son plus #grand #café dans le #monde | @BFMTV

    DE BFMTV | http://bit.ly/2yezrMu

    #Starbucks inaugure son plus #grand #café dans le #monde

    Le géant américain a ouvert un gigantesque établissement à Shanghai, illustrant sa volonté de s'imposer sur le marché chinois.

    Starbucks a ouvert ce mercredi à Shanghai son plus spacieux établissement non seulement en Chine mais dans le reste du monde. Situé au coeur d'un quartier commerçant de la capitale économique chinoise, l'établissement a été envahi par des centaines de clients. Certains ont dû patienter une heure avant de pouvoir passer commande.

    Ce café s'étend sur 2.700 m2, soit plus du tiers d'un terrain de football. C'est le deuxième que Starbucks ouvre sous la marque "Reserve Roastery": un concept de points de vente raffinés proposant des torréfactions de grains haut de gamme, des thés, des bières infusées au café et un service personnalisé. La première enseigne de ce type avait ouvert en 2014 dans la ville américaine de Seattle, où le groupe a son siège.

    La chaîne de cafés compte plus de 3.000 points de vente dans 136 agglomérations chinoises. Parmi eux, 600 sont situés dans la seule métropole de Shanghai, qui est aujourd'hui, la ville du monde qui compte le plus grand nombre de Starbucks.

    Un nouvel établissement ouvre en Chine toutes les 15 heures, assure le groupe américain. Et le PDG de Starbucks, Howard Schultz, a indiqué à Bloomberg News que la Chine pourrait devenir le principal marché de l'entreprise dans moins d'une décennie.

    Starbucks, grand, café, monde

    L'enseigne de Shanghai, à la décoration faite de bois et de cuivres, dispose d'un tonneau géant contenant des tonnes de grains fraîchement torréfiés. Ils sont expédiés vers différents endroits dans l'établissement via des tubes qui serpentent le long du plafond.

    Pour Zhao Fei, un client, les prix des boissons peuvent toutefois s'avérer rédhibitoires: ils grimpent jusqu'à 78 yuans (10 euros) la tasse, un tarif élevé comparé aux salaires moyens dans le pays. "Mais beaucoup de gens en Chine commencent vraiment à apprécier les cafés onéreux, particulièrement les jeunes urbains", estime ce patron d'une entreprise de fabrication de papier, qui a opté pour un thé fruité.