Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Promise [Conso Blog] - Page 2

  • Imprimer

    [COMMUNIQUE DE PRESSE] [TRANSPORTS] | MALGRÉ LE BLUES DES TRANSPORTS, BELLE EMBELLIE DES RÉSERVATIONS EN LIGNE

    DE PHILIPPE JOURDAN | COMMUNIQUE DE PRESSE | PROMISE CONSULTING

    LE BAROMÈTRE CROSS-CANAL[1] | THE CROSS-CHANNEL BAROMETER | PROMISE CONSULTING

    Pour poursuivre son étude cross-canal, Promise Consulting, société d’études, spécialiste de l’évaluation de la performance des stratégies marketing, s’est intéressée aux réservations (hôtel, location de voitures, réservation billets d'avions / trains / autocars) en cette période de perturbation du trafic dues aux grèves SNCF.

    La digitalisation de la distribution est « en marche » et emprunte des chemins différents selon les secteurs : multicanal, cross-canal, omnicanal, voire substitution des magasins physiques par des acteurs en ligne. Pour autant, il existe peu de données chiffrées sur la comparaison de l’expérience en ligne et en magasin à l’occasion du dernier achat.

    C’est l’ambition de notre Baromètre Cross-Canal de Promise Consulting. Dans cette 5ème édition, l’étude compare l’achat, la satisfaction et la recommandation selon le canal offline et online utilisé dans les secteurs de la billetterie de transport, de la location de voiture et de la réservation hôtelière.

    Un constat dans le cas de la dernière transaction : l’achat de billets de transport (84%), la location de voitures (75%) et la réservation hôtelière se font massivement sur Internet (85%), le recours à une agence physique étant plus prononcé dans le cas des locations de voitures uniquement (mais le plus souvent dans une logique web-to-store).

    Deux conclusions fortes :

    • L’e-commerce est massivement souscrit pour les locations d’hébergement et les achats de titre de transport, moins souvent dans le cas des locations de voiture. Conclusion : le profil de l’e-acheteur ne se distingue en rien du client moyen.
    • La satisfaction et la recommandation l’emportent très largement s’agissant de l’achat en ligne pour les trois secteurs, « boostées » en particulier par les trois avantages associés au média Internet :  une commodité (« je réserve depuis n’importe quel lieu et à n’importe quel moment », une facilité de choix (« je peux comparer les offres en un clic »), une chaîne de valeur (« de la recherche d’informations jusqu’à la réservation, des sites qui m’apportent tout ce dont j’ai besoin »).

     

    Pour en savoir plus et consulter l'intégralité du communiqué de presse, contactez-nous : philippe.jourdan@promiseconsultinginc.com 

    [1] Le Baromètre Cross-Canal mesure la performance comparée des circuits de distribution traditionnels et de e-commerce par segments de marché. Il fait suite aux enseignements d’un ouvrage de référence publié par Promise Consulting sur les Nouveaux Comportements de Consommation et intitulé « Le Marketing de la Grenouille » (Editions Kawa | http://bit.ly/2k1N4rf). Pour plus d’informations : http://promiseconsulting-consoblog.com.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [E-COMMERCE] | Les #e-#commerçants tricolores lancent les #French #Days, un #Black #Friday à la #française | @L'USINE DIGITALE

    DE JULIETTE RAYNAL | L'USINE DIGITALE| http://bit.ly/2qL4TjP

    Les #e-#commerçants tricolores lancent les #French #Days, un #Black #Friday à la #française

    Du 27 avril au 1er mai 2018, six e-commerçants français proposeront des produits à prix cassés allant de -20 à -60%. L'objectif est de créer un rendez-vous réflexe au cours du premier semestre, à l'image de ce que les Américains ont imposé avec le Black Friday lors des fêtes de fin d'année. Ils viennent d'être rejoints par quatre nouveaux acteurs.

    Rue du commerce, La Redoute, Cdiscount, Showroomprivé, Fnac.com et Boulanger.fr s'associent pour lancer du 27 avril au 1er mai les French Days, une sorte de Black Friday à la française. Pendant cinq jours, ces commerçants proposeront sur leur site marchand des prix cassés (allant de -20 à -80%) ainsi que différentes remises. Ces initiateurs sont rejoints par quatre autres acteurs : Groupe Beaumanoir, Sarenza, Kiabi et Auchan.

    CRÉER UN RENDEZ-VOUS AU CHANGEMENT DE SAISON

    "Dans l'univers du e-commerce, les soldes fonctionnent surtout les deux premiers jours, voire essentiellement le premier jour. Les dernières semaines ne servent plus à grand-chose. En parallèle, ces dernières années le Black Friday a supplanté le premier jour de soldes d'hiver en termes de trafic et de transactions. Nous avons donc souhaité créer la 4e journée de pic de l'année (la première journée du e-commerce français est le Black Friday, la seconde correspond au premier jour des soldes d'hiver et la 3ème au premier jour des soldes d'été, ndlr) au cours du premier semestre", expose Nathalie Mesny, la directrice générale de Rue du commerce.

    Les initiateurs des French Days ont choisi la fin du mois d'avril pour viser le changement de saison et s'immiscer dans la vie des consommateurs juste avant une période de grande mobilité, favorisée par les ponts du mois de mai. Sur Rue du commerce, toutes les catégories de produits seront visées, de la téléphonie aux produits high tech en passant par la puériculture, l'électroménager, les produits outdoor et les articles de mode.

    UNE OPÉRATION WEB FIRST MAIS QUI POURRAIT RAMENER DU TRAFIC EN MAGASIN

    Conçue comme une opération web first, l'initiative pourrait aussi avoir un écho en magasin selon les acteurs. Rue du commerce mise, pour sa part, sur l'omnicanalité avec le réseau de magasins Carrefour, groupe auquel le site appartient. "Rue du commerce proposera aux internautes de se faire livrer leur commande dans le magasin Carrefour de leur choix. C'est une opération web et non-alimentaire au départ mais on peut imaginer un deuxième effet avec le trafic créé en magasin lors du retrait de la commande", précise Nathalie Mesny.

    Les e-commerçants ne risquent-ils pas de voir leurs marges s'éroder avec cette quatrième opération d'offres "percutantes" ? "Si cela devient un rendez-vous réflexe pour les consommateurs, nous n'avons pas besoin d'investir en publicité. De la sorte, nous pouvons réinvestir une partie de cet argent dans les promotions. Pour le Black Friday, par exemple, 80% du trafic est naturel. Cela s'explique par la notoriété globale de l'événement", répond Nathalie Mesny. Reste à savoir si les internautes répondront présents à un énième rendez-vous de promotions alors que l'année est ponctuée d'opérations de discounts et de ventes événementielles.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [TEXTILE] | #Nike #imprime des #baskets en #3D | @LADN

    DE ALICE HUOT | L'ADN | http://bit.ly/2EZvPlc

    #Nike #imprime des #baskets en #3D

    Nike présente Flyprint est la première empeigne textile imprimée en 3D. En mêlant analyse de données et impression 3D, Nike a développé la technologie Flyprint pour créer des empeignes textiles destinées aux chaussures de sport haute performance. Cette nouvelle technologie permet à Nike de produire des prototypes 16 fois plus rapidement qu’avec les autres méthodes de fabrication.

    Créée pour Eliud Kipchoge, la nouvelle empeigne – fondée sur les commentaires du coureur après le marathon de Berlin, qu’il a couru l’an passé – améliore la chaussure Vaporfly Elite et l’allège de 11 grammes par rapport à la paire d’origine du coureur.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [DIGITAL] | #Sephora, #Rimmel, #L’Oréal… le #top #10 des #marques #beauté les plus #actives sur #YouTube en #2018 | @LSA

    DE MIRABELLE BELLOIR | LSA | http://bit.ly/2HzjOrY

    #Sephora, #Rimmel, #L’Oréal… le #top #10 des #marques #beauté les plus #actives sur #YouTube en #2018

    L’agence TubeReach réalise chaque trimestre un baromètre de vitalité afin de mesurer le dynamisme des marques sur YouTube. En ce début 2018, c’est Sephora qui domine le classement.

    A l’heure où la vidéo et notamment sur YouTube est devenue incontournable dans la stratégie de communication des marques, l’agence de conseil TubeReach réalise un « baromètre de vitalité » qui analyse et évalue le dynamisme de 500 chaînes YouTube françaises de grandes marques. L’agence attribue à chacune un indice de vitalité calculé sur 100. Il est déterminé à partir de critères dynamiques et organiques d’engagement et indépendants des budgets médias investis à des fins publicitaires. Sans surprise, au premier trimestre 2018, Sephora domine le classement, tous secteurs confondus. L’enseigne et le secteur de la beauté au global ont toujours un temps d’avance dans le domaine. D’ailleurs, TubeReach constate que 4 marques de beauté sont présentes dans le top 10 des marques tous secteurs confondus.

    Sephora, Rimmel, L'Oréal, top 10, marques, beauté, actives, Youtube, 2018

    Si l’on se concentre sur le top 10 des marques beauté, Sephora obtient donc la très bonne note de 76/100 « grâce à une programmation lisible et de qualité avec un mix pertinent de tout l’éventail des formats YouTube pour une marque : tutos, unboxing, nouveautés, collaborations, témoignages … », explique TubeReach. Ce trimestre, l’enseigne est suivie de Rimmel (Coty) avec un score de 53/100 et de Guerlain (47/100). A noter, la présence de trois marques de L’Oréal dans ce classement : L’Oréal Paris, Maybelline New-York et Garnier.

     

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [MAGASIN] | #Ikea a choisi La #Madeleine pour s'#implanter dans #Paris | @FASHIONNETWORK

    DE ANAIS LEREVEREND | FASHION NETWORK | http://bit.ly/2HLS5C4

    #Ikea a choisi La #Madeleine pour s'#implanter dans #Paris

    Le suédois Ikea, numéro un mondial de l’ameublement, ouvrira son premier magasin dans Paris à l’été 2019 à deux pas de La Madeleine (Paris VIIIe), annonçaient lundi Les Echos. Un choix qui pourrait donner une nouvelle impulsion au quartier.

    Walter Kadnar, le PDG d’Ikea France, a signé vendredi dernier le bail pour la location de 6 000 mètres carrés, dont 5 000 m2 de surface de vente, dans l’immeuble qui abritait le centre commercial Les Trois Quartiers et où se trouve déjà un magasin Decathlon, précise le journal.

    Walter Kadnar, cité par Les Echos, précise que l’opération a été réalisée par le conseil en immobilier Knight Frank et que le concept de ce magasin sera totalement inédit pour un investissement de 6,6 millions d’euros.

    « Nous partons d’une page blanche. Ce ne sera pas un magasin quatre fois plus petit que nos grandes surfaces traditionnelles, mais un format nouveau », déclare Walter Kadnar.

    L'enseigne s'était renseignée pour cet emplacement et, avant cela, un autre dans le quartier Montparnasse (Paris XIVe), d'une surface légèrement plus petite (4 500 mètres carrés) au sein de la future galerie commerciale Gaîté-Montparnasse.

    La décision d'Ikea concernant son premier emplacement parisien était attendue, tant le trafic potentiel que pourrait drainer un tel magasin de destination peut redynamiser un quartier commerçant, mais aussi rebattre les cartes en matière de positionnement. La Madeleine verra-t-elle la partie la plus haut de gamme, voire luxe, de son offre bouleversée par l'arrivée d'Ikea à proximité ? Premiers éléments de réponse au second semestre 2019.

  • Imprimer

    [#CONSOLAB] [E-COMMERCE] | #États-Unis : #Kline dévoile les #produits les plus #performants du #e-commerce #beauté | @PREMIUMBEAUTYNEWS

    DE PREMIUM BEAUTY NEWS | http://bit.ly/2vrpTlm

    #États-Unis : #Kline dévoile les #produits les plus #performants du #e-commerce #beauté

    Kline a dévoilé de nouvelles données issues de son service de tracking digital Amalgam. L’après-shampooing sans rinçage Sleek & Shine de Garnier, le baume pour lèvres à la cire d’abeille de Burt’s Bees et le fard à paupières Single d’Ulta remportent les trois premières places du dernier classement des produits les plus performants en e-commerce.

    Avec le succès du e-commerce dans le secteur de la beauté, la société d’études de marché a développé de nouveaux outils de suivi des ventes en ligne de produits cosmétiques. Basé sur la collecte, l’agrégation et le tri continu de données provenant d’une vingtaine de sites de commerce en ligne, Amalgam utilise un algorithme propriétaire pour évaluer les performances des produits de beauté, à partir de leur classement parmi les meilleures ventes, les avis des clients, la prévalence et la durée de leur présence dans les classements.

    Mouvements rapides

    Kline souligne que les choses peuvent changer rapidement dans le monde numérique. Certains articles se trouvent au sommet pendant des mois tandis que d’autres entrent et sortent rapidement. « Cinq des dix meilleurs cosmétiques ont bondi de plus de 200 places pour entrer dans le top 10 meilleures ventes en ligne de février 2018, comme le Eyeshadow Single d’Ulta qui gagne plus de 2.000 places ».

    Top 10 Produits cosmétiques, février 2018

    1. Garnier Sleek & Shine Intensely Smooth Leave-In Conditioning Cream, 10.2 oz
    2. Burt’s Bees Beeswax Lip Balm 4-Pack
    3. Ulta Eyeshadow Single
    4. Redken Color Extend Conditioner, 8.5 oz
    5. Philosophy Amazing Grace Perfumed Shampoo, Bath & Shower Gel, 16 oz
    6. It’s a 10 Miracle Leave In Plus Keratin, 4 oz
    7. Urban Decay Eyeshadow Single
    8. IT Cosmetics Confidence in a Cream, 2 oz
    9. AmazingCosmetics AmazingConcealer
    10. Urban Decay Anti-Aging Eyeshadow Primer Potion

    À côté des produits des grandes marques qui figurent en tête des classements dans toutes les catégories, de nombreuses marques indépendantes apparaissent en haut du classement, telles que Anastasia Beverly Hills, ou des marques moins connues, comme AmazingCosmetics, qui est entré dans le top 10 en février.

    Innovation maquillage

    Un gros plan sur la catégorie maquillage montre des changements encore plus rapides. Ainsi, le crayon pour les yeux 24/7 Glide-on de Urban Decay est passé de la première place en maquillage en janvier à la 257e en février. Entre temps, la marque a vu ses produits Eyeshadow Single et Anti-Aging Eyeshadow Primer Potion bondir de la 293e et de la 78e place en janvier à 3e et 5e place, respectivement, en février.

    Top 10 des produits de maquillage pour les lèvres, février 2018

    Etats-Unis, Kline, produits, performants, e-commerce, beauté

    1. Burt’s Bees Beeswax Lip Balm 4-Pack
    2. Ulta Butter Balm Lip Gloss
    3. Maybelline New York Baby Lips Moisturizing Lip Balm
    4. L’Oréal Paris Colour Riche Matte Lipstick
    5. Burt’s Bees Lip Shimmer
    6. NYX Cosmetics Soft Matte Lip Cream
    7. Jack Black Intense Therapy Lip Balm Natural Mint & Shea Butter SPF 25, 0.25 oz
    8. FRESH Sugar Lip Treatment Sunscreen SPF 15
    9. J.Cat Beauty Roll It Up Auto Lip Liner, All 12 Colors
    10. Kat Von D Everlasting Lip Liner

    Tendances émergentes

    Selon Kline, Amalgam joue également un rôle important dans l’observation des tendances produits dès leur émergence, notamment pour les soins de la peau où les ingrédients mise en avant et les formats changent continuellement le paysage du marché. Par exemple, les formats gels ont gagné en popularité, comme on peut le voir avec le succès du gel Hydro Boost Water de Neutrogena, de Natural Aqua Gel Cure de Toyo, du gel Special Cleansing de Dermalogica et de la Skin Plumping Gel Cream de Hada Labo Tokyo. L’eau micellaire et les lingettes nettoyantes restent également très populaires.

    Top 10 des produits de soins pour le visage, février 2018

    1. IT Cosmetics Confidence in a Cream, 2 oz
    2. Garnier SkinActive Micellar Cleansing Water All-in-1, 13.5 oz
    3. Ole Henriksen Transforming Walnut Scrub, 3 oz
    4. Simple Facial Wipes Micellar, 25 count
    5. Differin Gel, 0.5 oz
    6. Neutrogena Hydro Boost Water Gel, 1.7 oz
    7. St. Ives Blemish Control Apricot Scrub, 6 oz
    8. NeedCrystals Microdermabrasion Crystals, 8 oz
    9. Clinique Take the Day Off Makeup Remover, 4.2 oz
    10. Burt’s Bees Facial Cleansing Towelettes, Cucumber and Sage, 30 count

    « Toutes les marques ont maintenant la possibilité d’atteindre directement leurs clients cibles sans les contraintes des magasins physiques et d’atteindre le sommet des ventes, comme en témoigne la montée fulgurante de marques comme Huda Beauty, Kylie Cosmetics, et KKW Beauty, qui ont atteint des volumes de ventes équivalent des principaux acteurs de l’industrie en quelques mois », conclut l’entreprise.