Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Promise [Conso Blog] - Page 7

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#Consolab] Ikea inaugure son plus grand magasin français à Lyon

    Avec 40 000 m2 de superficie, dont 22 500 commerciale, Ikea ouvre son plus grand magasin en France. C'est à Vénissieux, près de Lyon, dans le nouveau quartier Grand Parilly. Avec une part belle aux services, dont des casiers ouverts de 7h à 22h. Visite commentée. 

    En 2019, Ikea aura ouvert son plus petit magasin en France - 5000 m2 boulevard de la Madeleine à Paris le 6 mai dernier-, et son plus grand -40 000 m2, près de Lyon ce 10 septembre. La deuxième ville française avait le même magasin depuis 32 ans, à Saint-Priest, toujours dans l'agglomération lyonnaise. "Mais ce n'était pas pratique, explique Catherine Arnoux, la directrice du magasin, qui a dirigé une petite dizaine de magasins Ikea en France. L'entrepôt n'était pas intégré et situé à une dizaine de kilomètres". Et le magasin trop exigu, dans le moyenne basse des Ikea français (11500 m2). 

    [Lire plus]

    #ikea #deco #home #decoration #homesweethome #homedecor #maisondumonde #interiordesign #decorationinterieur #paris #design #france #ikeafrance #instahome #cuisine #maison #myhome #style #love #renovation

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting] [#Consolab] Peurs sur la consommation

    Pascale Hebel | Danielle Rapoport

    Bienvenue dans l’ère de l’irrationalité. L'arrivée d'enseignes de Soft Discount en France et les débats sur la distance minimum pour l'épandage révèlent la nature paradoxale des motifs de consommation des Français.

    Pascale Hebel : On observe une forte progression des préoccupations environnementales (+14 points en deux ans entre 2017 et 2019) qui concernent surtout les très jeunes consommateurs (les 18-24 ans) et les plus diplômés (au moins Bac+2). Ce sujet comme ceux de la santé individuelle sont avant tout portés par les réseaux sociaux et les médias et ne concernent pas toute la population. Les personnes les plus âgés ou les plus modestes ne sont pas tous sensibles à ces deux thèmes. La mise en pratique de gestes plus sains ou meilleurs pour la santé se fait avant tout par les classes supérieures qui achètent dans des enseignes spécialisées. (...)

    Danielle Rapoport : Il est vrai que ce mouvement  de fond imprègne tous les secteurs de la consommation, de la production/fabrication aux consommateurs en passant par la distribution. Si celle-ci en a pris acte pour justifier un positionnement, une  valeur ajoutée et répondre aux obligations législatives, et ce notamment vis-à-vis de l’offre « hard discount » à prix bas, il faut différencier les actions de fond, les engagements dans le réel, du « green washing » qui surfe sur la tendance et l’utilise dans les stratégies marketing et de communication. (...)

    [Lire plus]

    #consommation #alimentaire #distribution @Atlantico

  • Imprimer

    [#Promiseconsulting] [#Consolab] Avec sa gamme de tartines, #Sodebo renforce son offre dédiée à la conso individuelle

    Le leader du traiteur LS poursuit le développement de son offre. En ligne de mire, les repas pris en solo à domicile. Pour répondre à ce besoin qui représente tout de même 41% de repas pris à domicile, Sodebo se lance dans une nouvelle catégorie de produits, les tartines individuelles.

    [LIRE PLUS]

    #sodebo #lsa #consommation #alimentation

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#consolab] Du nouveau dans la grande distribution

    Alors que Carrefour est en train de lancer sa marque Supeco, magasins de gros à destination du grand public, un nouvel acteur souhaite pénétrer le marché français, il s'agit du danois Normal. 

    La devise de cette nouvelle enseigne ? Des produits normaux à des prix anormalement bas. L'enseigne propose « des articles d’hygiène personnelle, des produits d’entretien, des cosmétiques, des articles de papeterie, des confiseries et des boissons » à des prix défiants toute concurrence. Pour arriver à un tel résultat, Normal achète des stocks à l'étranger sans faire appel aux intermédiaires généralement coûteux. 

    Normal se voit alors concurrencer les chaînes de magasins Action principalement, qui sont bien implantées en France depuis maintenant quelques années avec pas moins de 400 boutiques, mais aussi le néerlandais Zeeman ou encore le britannique B&M. Pour ce faire, Normal vise à rendre ses magasins plus chaleureux que son rival Action dont les magasins sont très rudimentaires. 

    Il est certain que les bazars discounts ne vont que continuer de séduire les Français car même si les Français souhaitent consommer mieux, le prix reste le facteur le plus important lors de l'achat pour de nombreux ménages. 

     

    VOIR PLUS

    Article de Thomas Leroy

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#consolab] Yuka fait trembler les acteurs de la grande distribution

    Yuka est une application mobile française lancée en 2017 qui permet d'analyser l'impact des produits alimentaires et cosmétiques sur la santé des consommateurs en leur donnant une note et en les classant de mauvais pour la santé à excellent. 

    L'application a pris de l'ampleur récemment puisque qu'elle comptabilise pas moins de 11 millions d'utilisateurs pour 3 millions de scannes de produits par jour (70 % dans l'alimentaire et 30 % dans les cosmétiques). Cette hausse d'utilisation indique une chose, les Français veulent de plus-en-plus savoir ce qu'ils consomment et trouver des méthodes alternatives pour mieux consommer. En moins de deux ans, l'application Yuka est devenue la bête noire de la grande distribution. 

    La notation de l'application repose sur un algorithme analysant 3 variables : la qualité nutritionnelle des produits, la présence d'additifs ainsi que leur niveau de risque et un bonus de 10 points est accordé si le produit est bio. Du côté des cosmétiques l'algorithme prend cette fois en compte les dangers de chaque ingrédients, faites le test vous-même, la plupart de nos produits cosmétiques comportent des perturbateurs endocriniens. 

    Une étude a été menée auprès de 270 000 utilisateurs de l'application et le résultat est sans appel : "environ 92 % d'entre eux reposent un produit dont la note est située entre 0 et 25 ; 83 % consomment plus de produits bruts ; 82 % achètent moins de denrées, mais de meilleure qualité". Le succès de l'application et la méfiance croissante des consommateurs poussent donc les acteurs de la grande consommation à devenir plus attentifs aux demandes des consommateurs. 

     

    Article de Laurène Champalle

    [Voir plus]

  • Imprimer

    [#PromiseConsulting][#consolab] Just Eat et Takeaway.com fusionnent pour gagner du poids

    La livraison de nourriture à domicile ne représente que 2 % du marché de la restauration en France, la concurrence y est féroce et les acteurs du marché sont à la recherche de solutions pour se démarquer afin de se tailler la part du lion. C'est pourquoi le Néerlandais Takeaway.com et le Britannique Just Eat ont annoncé leur fusion officielle fin juillet. 

    Cette fusion, qui devrait être bouclée en fin d'année, sera effectuée par échanges d'actions. Cela valorisera le groupe, qui prend le nom de Just Eat, à 9 milliards de livres. 

    L'objectif ? Devenir un poids lourd mondial de la livraison afin de pouvoir concurrencer les géants Deliveroo et Uber Eat. En effet, à eux deux ils représenteront désormais pas moins de 360 millions de commandes par an avec un chiffre d'affaires cumulé de 7,3 milliards d'euros. 

    [VOIR PLUS]

    Article publié par Challenge.fr